J’ai découvert la couture par hasard il y a quelques années pour créer des déguisements pour mes enfants. De fil en aiguille, j’ai appris à faire des vêtements divers : robes bien sûr, mais aussi pantalons, pulls, tee-shirts, manteau et parka… Dans un style plutôt casuel, voire utilitaire, mais avec une touche de fantaisie.

 

A travers la création de mes vêtements, j’ai appris à mieux me connaître. Avec du prêt-à-porter, je suis vite tentée de me dire que mon corps ne rentre pas dans les vêtements, et que la nature l’a mal conçu. En cousant mes habits, je prends le temps de réfléchir aux formes, et je me dis que mon corps est très bien, et qu’il faudrait juste améliorer le vêtement pour qu’il en suive mieux les courbes.

sprigs_rose

Aujourd’hui j’aspire à ne plus m’habiller que de pièces faites main. Mon prochain objectif – non des moindres – ce sont les dessous : culotte, soutien-gorge, chaussettes, collants, bas, corset…

Le graal de certaines couturières. En tout cas, un sacré morceau. De petites pièces très techniques, des matières oriinales… tout un monde de calculs, de beauté et de création à découvrir.

 

Les dessous, c’est aussi une face cachée, faite d’erreurs et de tâtonnements.

J’ai un peu appris, encore beaucoup à découvrir, et énormément à expérimenter.

La plupart des informations qu’on peut trouver ici où là sont en anglais. J’ai décidé de partager en français mes découvertes, mes ratés et mes recherches. Avec fierté quand je trouve, mais aussi avec beaucoup d’humilité parce que je me trompe souvent !

 

Le chemin qui mène à la lingerie sur-mesure est long et semé d’embûches. N’hésitez pas à me questionner, me corriger, me compléter : ensemble on va plus loin.

Et je serai vraiment ravie si tout cela vous donne envie de prendre le même chemin, pour une lingerie confortable et qui nous plait, quels que soient nos goûts et nos formes !

 

sprigs_blue