Patrons lingerie et kits en français : nouveautés


Du nouveau dans les patrons de lingerie en français ! 

Deux très belles nouveautés pour les couturières et couturiers qui aiment créer des dessous :

En premier lieu, un nouveau patron de soutien-gorge par Etoffe malicieuse: Bijou

Bijou – crédit photo : Etoffe malicieuse

 

Etoffe malicieuse avait déjà créé le modèle Talisman et Ma petite lingerie dont j’avais parlé ici et ici.

J’ai beaucoup aimé ses patrons précédents et la qualité de ses explications. Bijou se présente comme un excellent modèle, très clairement tourné vers les débutants. Tailles : du 70AA jusqu’au 120D, du très petit au généreux, mais pas pulpeux.

Modèle sans armatures, en tissu ou en mousse, et des possibilité de design du dos très fin et original.

Et cerise sur le gâteau, des kits sont également proposés, avec plus ou moins de dentelle au choix. Les choix et combinaisons d’options sont… très malicieux !

Il y a déjà pas mal de modèles de bijoux consultables sur le net, je vous laisse chercher  😉

Une autre offre, légèrement différente : Je fais mes dessous, avec un livre comprenant 11 patrons et des bases pour se lancer, paru il y a quelques mois.

Livre par : Je fais mes dessous

La diversité des patrons est un plus, de quoi se créer plusieurs ensembles, dans un univers entre glamour et romantique, avec beaucoup de délicatesse.

Crédit photo : je fais mes dessous

 

Là aussi, des kits sont proposés, avec des ensembles en dentelle colorée.

 

Est-ce que je vais essayer ces patrons ? Ben non, désolée, je ne peux pas vous donner d’avis dessus. Il sont très jolis, je connais le travail d’Etoffe Malicieuse et j’en apprécie la qualité, mais ces patrons ne sont pas mon style.

D’une part, mes soutien-gorge sont en bonnet F (voire G après les abus des fêtes, et sans parler de mon tour de hanches) : ces modèles sont trop petits pour moi, et ne m’offriront pas le soutien que je recherche. D’autre part, ce style frais et léger me fais penser à de charmantes jeunes femmes, et je me sens plutôt approcher d’une maturité ou je cherche des choses plus… Comment dire ? Emboîtantes, pudiques ? Avant tout très confortables, et ensuite d’un chic discret.

Bref, au fur et à mesure que je couds mes dessous, je me rends compte que ceux que je porte le plus déclinent les codes « business casual » en journée et entre « active wear » et « cocooning » pour le soir. En gros, confortables, stricts et élégants comme un tailleur jupe quand je travaille, et souples et décontractés comme un survêtement pour traîner le week-end.

Les patrons ci-dessus se déclineraient très bien vers des styles romantiques, un peu bohème, frais et sexy, urbain et jeune… Bref, ça ne me correspond pas.

Et j’ai tellement de projets en cours, que je préfère ne pas me disperser : je vais plutôt continuer à chercher mon propre style.

Est-ce que je vais essayer ces kits ? Ben… non plus, un peu pour les mêmes raisons de taille et de style, mais aussi parce que j’ai déjà tout ce qu’il faut à la maison, merci  😉

Il y a deux ans, lorsque j’ai commencé à proposer une boutique avec des kits, je pensais que ce serai éphémère pour proposer à d’autres couturières de trouver de quoi se lancer. Depuis, une vingtaine de personne m’ont demandé des kits spéciaux débutants, et je vais en préparer d’autres. Mon idée était de contribuer à faciliter l’accès à la couture de lingerie, dans l’espoir que l’offre s’étofferait avec la demande. Je me suis bien amusée, mais c’est aussi beaucoup de travail (et non, pas de quoi gagner de l’argent : je couvre à peine les frais d’achats).

Maintenant que des professionnels commencent à se lancer, vais-je continuer ? Je me suis posée la question. Pour l’instant, la réponse est oui. En revanche, je vais essayer de continuer à défricher là où il y a peu de possibilités, et sur un terrain que je connais : les grandes tailles. Et essayer de proposer peu à peu de la couleur.


Donc dans les temps à venir, mes nouveaux kits seront plutôt tournés sur :
– des matières simples : coton plutôt que dentelle
– de la couleur : le rouge est déjà arrivé, d’autres devraient suivre
– du soutien : toujours des attaches à trois rangs, des élastiques sinon larges en tout cas avec une bonne tenue

 

Et si vous avez des idées à me suggérer, n’hésitez pas : qu’est-ce qui manque pour se lancer dans la couture lingerie ? Merci de vos avis !

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. jeannine on said:

    je viens de decouvrir ton site je prefere tes soutient gorges ceus de etoffe malicieuse ne sont pas pour ma poitrine donc je vais regarder de plus pres ton site car j ai bien envie de me lancer