MAYA 2 – La préparation des bonnets


Suite à l’article sur le modèle de soutien-gorge sur patron gratuit MAYA concernant la préparation du patron, voici la première étape : la couture des bonnets. Elle va se faire en trois étapes :

  1. coudre les bonnets en mousse
  2. coudre l’extérieur décoratif
  3. assembler les deux bonnets
  4. finitions

La méthode décrite ici est la mienne, non celle présentée par AFI pour le montage du patron MAYA. Les instructions originales sont ici.

Première étape : la couture des bonnets en mousse

En principe, c’est très simple : on coud au point zigzag en positionnant les deux morceaux bord à bord (pas de marge de couture, pas de chevauchement). Le bonnet prend sa forme arrondie au fur et à mesure de la couture.

Dans la pratique, j’ai rencontré une difficulté contrariante : beaucoup de points qui sautaient, le zigzag ne se formait pas. J’ai fini par réussir avec une aiguille microtex 80 et un fil DMC… Je ne sais pas si c’est la bonne combinaison, mais c’est la seule que j’ai réussi à faire fonctionner.

Evidemment, ce serait mieux avec un fil de la même couleur ; j’ai utilisé un fil contrasté pour les photos du tutoriel.

On peut assurer une finition intérieure plus jolie en cousant à cheval sur les zigzag un fin ruban de finition. Je ne l’ai pas fait pour ce modèle qui était un prototype d’essai.

Deuxième étape : la couture des bonnets extérieur décoratif

J’ai choisi un jersey à élasticité modérée. Vous pouvez travailler avec n’importe quel tissu, y compris de la dentelle. Un peu d’extensibilité ou au moins de souplesse rend plus facile l’assemblage avec les bonnets mousse.

La couture est simple : montage au point droit. Après chaque couture, les surplus sont surpiqués pour avoir une couture la plus plate possible.

 

Troisième étape : l’assemblage des deux bonnets

On va assembler les bonnets mousse et jersey :

 

Il y a plusieurs méthodes d’assemblage. J’ai choisi de faire un « bord roulé ».

Pour cela, j’ai cousu la ligne en haut des bonnets avec le jersey à l’intérieur du bonnet, face endroit contre la mousse, et piqué au point droit à la moitié de la marge de couture (soit environ 4 mm).

J’ai renforcé cette couture par un ruban de coton, piqué à l’extérieur du bonnet, dans la marge de couture du roulé. Ca renforce le haut du bonnet et aide le roulé à bien se tenir, mais c’est facultatif.

Une fois cousu, le jersey peut être retourné sur l’endroit du bonnet mousse. Il fait à l’intérieur un petit rebord assez esthétique.

   

Il reste à tendre le jersey sur la mousse, en faisant coïncider les lignes de couture. Bien épingler, et coudre le long de la ligne d’armature au point zigzag, dans la marge de couture. Cette couture permet à la fois de bâtir les épaisseurs ensemble et de diminuer l’épaisseur des surplus de couture.

Le jersey dépasse de la mousse : c’est normal, il est tendu pour ne pas pocher plus tard. Arrivé là, le bonnet est terminé, et pourrait être monté tel quel sur la bande.

Quatrième étape : finitions

Pour plus de facilité pour les étapes ultérieures, on peu recouper le bord du jersey le long de la mousse, afin d’aligner les bord des deux matières.

J’ai choisi de finir la ligne sous l’aisselle par un élastique pré-plié, dont j’ai replié l’extrémité haute en deux pour insérer une boucle de réglage de bretelle. Ca aussi, c’est un choix personnel non prévu au patron.

Voilà, fini pour aujourd’hui. Prochaines étapes : la préparation de la bande, puis l’assemblage bande / bonnets.

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *