Création : soutien-gorge papillon


Je reviens vers mon blog après une  phase de sommeil pour présenter ma création la plus aboutie à aujourd’hui : un soutien-gorge papillon. 

Comme le modèle en soie noire, je suis partie d’un patron basique auquel j’ai appliqué plein de modifications de design selon la méthode présentée par Mme Johnson dans le cours craftsy « Sewing bras, designer techniques ».

J’ai pris énormément de plaisir à faire toutes ces modifications. J’ai eu l’impression de créer une pièce originale, juste à partir de mes idées. Et summum  du plaisir : comme ce sont des adaptations d’un patron que j’avais déjà ajusté à mes formes, le résultat tombe bien !

Voici quelques focus sur ce que j’ai modifié. En premier, la décoration papillon :

20161001_165355

Le résultat a de l’allure. Mais finalement c’est assez simple à faire. Il faut découper une pièce de patron triangulaire pour la dentelle, l’appliquer au moment du montage du bonnet, et c’est la forme du sein qui met en forme la dentelle et fait apparaître le papillon. Une vrai illusion d’optique, c’est magique !

Modification plus discrète, mais beaucoup plus prenante, qui touche à la structure du soutien-gorge : il est à bande partielle. J’ai modifié le dessin de la bande et celui des bonnets pour en arriver là. Ce n’est pas si difficile : il faut surtout travailler la taille des marges de couture.

20161001_073755Du coup, plus d’élastique sous les seins.

Quand j’ai commencé à coudre des soutien-gorge, je faisais des bandes larges, voire très large. Mais depuis que j’ai essayé des bandes étroites ou partielles, j’adhère complètement. Je trouve que c’est beaucoup plus confortable à porter. Je ne me tiens pas droite comme un I toute la journée, je passe même pas mal de temps vouté sur mon clavier… Du coup, la bande du soutien-gorge a tendance à rouler ou à venir se placer sur les côtes. Et ce n’est pas confortable : quand je me redresse, le soutien-gorge est trop bas. Avec une bande étroite ou partielle, ce phénomène est nettement minoré. Et la pression sur le sternum, au milieu, est diminuée. On voit bien la différence sur cette photo, où la marque du soutien-gorge que je portais avant se voit sur la peau.

Par contre, je garde mes élastiques larges : pas de secret, il faut ça pour le soutien avec une taille de bonnet généreuse.

Quelques autres modifications de style :

  • 20161001_165413ajout d’une dentelle sur le dos, pour rappeler le papillon et faire la transition avec la bretelle dos.
  • doublure intégrale avec un fin satin coton et soie : le bonheur à fleur de peau. Je ne sais pas si je vais continuer à utiliser des doublures synthétiques. C’est moins cher, mais qu’est-ce-que c’est mieux avec des matières naturelles !20161001_165457
  • bretelles devant en trois bandes fines. Cousues en satin de soie, elles m’ont donné de la difficulté. Mais je pense surtout que ma combinaison satin – fil – mousse – aiguille n’était pas bonne. Mes coutures se sont nettement amélioré en passant d’un aiguille microtex à une normale, même si je ne comprends pas pourquoi.20161001_165343  20161001_074100

Le résultat ajoute à l’esthétique, pour donner une idée de légèreté. Je me suis demandé si ça ne ferait pas trop « antenne du papillon », mais le résultat me plait bien.

A porter, pas de souci, le poids se répartit sur les trois, ça ne marque pas la peau.

Quelques photos d’ensemble pour vous montrer le résultat (j’ai bêtement pris les photos avant de finaliser la gaine à armatures, mais il n’y a plus rien qui dépasse à présent) :

20161001_165315

20161001_165431

J’ai peu cousu ces derniers temps, et encore moins blogué. Je compte bien m’y remettre, mais j’ai une petite panne d’inspiration. Il n’y aurait pas un thème que vous pourriez me souffler ? Une envie de tuto, plutôt un avis patron, d’autres sous-vêtements que les soutien-gorge ? Merci !

sprigs_purple

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Il est vraiment superbe , digne d’une grande marque de lingerie .
    Il y a bien quelque chose que je pense intéresserait beaucoup : les corsets .

    • Merci pour ce commentaire. Je retiens l’idée des corsets, j’ai bien envie d’essayer. Pour l’instant, je ne suis pas assez concentrée, mais je garde cette envie au chaud pour 2017 🙂

  2. c’est de plus en plus pro!
    tu maîtrise l’art des mélanges et des ajustements.
    que du beau et pour toi du bonheur!
    bravo!

    • Merci 🙂
      Je suis très contente de ce modèle. Je pense que je suis arrivée à ce que je voulais en commençant à essayer ce chapitre de la couture, et je suis ravie de ma réussite. Autant pour les objets que j’arrive à créer et que je prends plaisir à porter, que pour le simple fait d’être fière d’y arriver.
      D’ailleurs, je ne suis pas la seule à penser comme ça : je vous invite à lire le dernier article de Milena sur « Mr est une trainée » sur 10 (très) bonnes raisons de coudre sa lingerie.