Variations techniques sur le Shelley


J’ai réalisé cet été une série de trois Shelley avec quelques expériences dans la confection des dessous.

Je suis partie d’un patron que je connais bien, pour essayer des variations. Pour ne pas être trop dans la répétition j’ai choisi des tissus différents pour chacun des trois, mais mes expérimentations portent plus sur le montage et le confort que sur le design :

  • utilisation d’un tissu extensible et d’une dentelle avec doublure stable
  • renfort de soutien par baleines en acier spirale
  • bretelles rembourrées
  • modification du montage de la doublure des bonnets
  • essai d’un tissu spécial soutien-gorges : le duoplex

 Modèle n°1 : rose avec un bonnet supérieur en dentelle

1608-Shelley rose

Tissu extensible et dentelle doublés

1608-Shelley rose bretelleLe tissu est un satin extensible doublé (pour diminuer l’extensibilité). Bilan : aucune difficulté particulière, et le résultat est superbe.

Tissu et dentelle avaient été achetés chez English Couture, et mis de côté en attendant que je me sente assez sûre de moi pour couper dedans !

Je suis très contente de la façon dont j’ai monté l’angle de la bretelle sur la dentelle.

Baleines en acier spirale

1608-Shelley annoté baleine

J’ai ajouté des baleines en acier spirale sur le côté du soutien-gorge : ce fut toute une aventure, relatée ici. Au bilan, le soutien en est renforcé.

Ce modèle de baleine apporte de la résistance, mais le ressort reste assez souple pour épouser les courbes du corps.

 

Seul bémol de ce modèle : les bretelles du Shelley n’ont pas d’élastique sur le côté intérieur (vers le cou). Or le tissu + doublure juste cousus font un contact un peu sec, ça frotte désagréablement. Heureusement, les baleines viennent ajouter de la structure, ce qui  permet de détendre un peu les bretelles.

 Modèle n°2 : dentelle transparente rosée

1608-Shelley dentelle

Bretelles rembourrées

1608-Shelley bretelle rembourréeAprès ma précédente expérience, j’ai décidé de tenter des bretelles rembourrées. Elles sont faites de deux épaisseurs de satin (polyester). Celle du haut est doublé de dentelle, celle du bas a reçu un molleton thermocollant sur sa face intérieur.

Résultat : le confort est nettement amélioré. Par contre, depuis j’ai appris que le matériau à utiliser pour le rembourrage de bretelle était plutôt de la mousse (la même que pour les bonnets). Je me demande si mon molleton thermocollant vieillira correctement.

 

Pose de la doublure

1608-Shelley dentelle décaléeLa doublure n’est pas posée selon ma technique habituelle pour le Shelley, mais de façon plus classique en cousant séparément le bonnet extérieur et sa doublure et en les assemblant sur la bande.

Le résultat est plutôt décevant. La dentelle rigide demande une certaine dextérité pour être cousue précisément alors que c’est un tissu avec beaucoup de trou. Sa transparence laisse voir que je n’ai pas positionné la couture des bonnets au millimètre près au même endroit sur la dentelle et la doublure.

1608-Shelley dentelle intérieurRien de perceptible sur le confort, mais visuellement ça ne me plait pas.

En revanche, l’intérieur est plutôt réussi. J’ai doublé le powernet, et pris la bande devant en sandwich entre les deux épaisseurs de bande arrière, ce qui cache les surplus de couture.

 

Modèle n°3 : duoplex1608-Shelley duoplex

J’ai fait un essai du tissu dénommé « duoplex ». Je reviendrai sur ce dernier dans un billet de blog qui lui sera consacré prochainement 🙂

 

Quelques photos portées des deux premiers, pour finir :

1608-Shelley rose porté devant  1608-Shelley rose porté co^té  1608-Shelley porté dentelle

J’ai quelques plis sur les bonnets… ils sont  un peu trop grands… Evidemment : dès le départ, ils n’étaient pas pour moi  😉

Pour le troisième, je suis passée du 36G au 38F. C’est une « taille sœur », avec la même taille d’armature, mais en mettant un peu plus de volume pour le buste, et un peu moins pour les seins : c’est mieux pour moi  🙂

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. wahou!
    je suis subjuguée par ta ténacité et du coup le résultat que tu obtiens!
    je teste en ce moment celui de « Mr est une trainée » et effectivement c’est un travail que je trouve passionnant! mais il faut bcp de temps pour : trouver le matériel, et celui de la réalisation. je ne parle pas de prendre ses mesures et de chercher la correspondance…..;
    mais continue parce que je sais que je ne suis pas la seule passionnée à te suivre!
    merci!

    • Merci. En fait de ténacité, en fait je ne suis pas vraiment perfectionniste (je me contente régulièrement de finitions pas top). Mais les dessous, ça m’amuse vraiment. La recherche compte beaucoup, il y a de la réflexion tant technique que design, de la couture très précise mais pas longue car les pièces sont petites… C’est un champ immense, j’avance au plaisir 🙂

      Pour l’essai de « Mr est une trainée »… je n’ai pas été retenue 🙁 Bon, je reconnais : je n’ai pas mis l’adresse de mon blog, je ne voulais pas entrer dans le test juste pour faire une page de pub. Du coup, je n’y suis pas entrée du tout ! Ma curiosité reste inassouvie, ça m’apprendra 🙂
      Je me demande comment il est, ce modèle, et surtout comment se passe le test… J’essaierai peut-être un de ses deux patrons gratuits pour me faire une idée de son style. Peut-être une jolie brassière, mais ce sera pour offrir, car ce n’est vraiment pas ma taille !