Tutoriel : doubler le Shelley


Voici en photos ma méthode pour doubler le Shelley, à partir du patron de la collection Pin-Up. 

 

La méthode classique pour doubler le bonnet est de le faire deux fois : une en tissu extérieur, une en doublure. Puis superposer les deux (envers contre envers), et les utiliser ensemble. Pour le Shelley, dont le bonnet comprend quatre pièces, j’ai procédé différemment.

D’abord découper les pièces des bonnets, en tissu extérieur et en doublure. Ici, j’ai pris une doublure nylon blanche, voici les pièces uniquement pour les bonnets :

1605-S1

 

1- Le haut bonnet

Pour commencer, monter les hauts des bonnets. Le Shelley prévoit une pièce en dentelle non doublée sur cette pièce, et finie en haut par un feston. Il va donc falloir se montrer créatif pour poser la doublure en haut.

1605-S2

Pour cette fois, j’ai fait très simple, ma dentelle était sans feston. J’ai cousu endroit contre endroit la dentelle et la doublure :

1605-S3

Puis j’ai surpiqué sur l’endroit, en repliant bien la doublure sous la dentelle pour qu’elle reste invisible :

1605-S4

 

 

Pour cet autre modèle, j’avais replié la doublure pour faire un rentré, et cousu la dentelle en appliqué dessus :

1604-Shelley déco

Sur un autre encore, j’ai posé un élastique pré-plié à cheval sur la dentelle et la bordure prises ensembles…

2- Monter le bas bonnet

Méthode très classique : on pique les deux pièces du bas bonnet en respectant bien le repère, endroit sur endroit. Puis on surpique les surplus ouverts. ici la surpiqure sur un bas bonnet en doublure blanche :

1605-S5

Haut bonnet doublé, bas bonnet monté pour l’extérieur et la doublure, on obtient ceci :

1605-S6

 

3- Assembler haut et bas bonnet : 

Là ça commence à devenir original. Je couds le bas bonnet extérieur et doublure endroit contre endroit, en positionnant le haut bonnet entre les deux (son endroit en dentelle contre le bas bonnet en tissu extérieur). C’est plus facile à voir en photos :

Je les positionne ainsi :

1605-S7

Je vais coudre sur le trait rouge :

1605-S8

 

 

Je mets une épingle pour bien positionner la couture des deux épaisseurs du bas bonnet avec le repère du haut bonnet :

1605-S12

Ce qui donne après couture :

1605-S9

Je déplie et je mets le bas bonnet à sa place :

1605-S10

 

 

Résultat :

1605-S11

Je m’assure que tous les surplus sont entre les deux épaisseurs du bas bonnet, et je surpique sur ce dernier (attention à ce que la doublure du bas bonnet reste bien en place sans remonter sous le haut bonnet) :

1605-S13

Résultat avec les deux :

1605-S14

Et de l’intérieur :

1605-S15

4- Assembler la barre de renfort : 

Je vais utiliser le même principe pour la pièce latérale, dite barre de renfort :

1605-S16

Je positionne le bonnet entre les deux épaisseurs de la barre de renfort. Le tissu extérieur est endroit contre endroit ; la doublure est endroit contre endroit :

1605-S17

J’aligne les bords pour coudre sur le trait rouge :

1605-S18

Je ne mets pas d’épingle, je guide au fur et à mesure :

1605-S19

Après couture, je replie les épaisseurs en position :

1605-S20

Et j’obtiens un bonnet doublé :

1605-S22

Vu de l’intérieur :

1605-S21

 

 

Attention : je ne surpique pas cette couture, ce sera uniquement après la pose de la bretelle (cf. instructions propres au Shelley).

 

5- Poser la bretelle : 

La bretelle du Shelley est en double épaisseur. Il faut les coudre l’une sur l’autre endroit contre endroit, puis positionner envers contre envers.

Je positionne la bretelle pour la coudre sur le bonnet. Elle est placée endroit contre endroit, la couture sera sur le trait rouge :

1605-S24

Je fais ma couture sans prendre la doublure de la barre de renfort. Voici le résultat vu de l’intérieur (la doublure de la barre de renfort est rabattue vers le haut bonnet) :

1605-S23

Vous pouvez voir mon application à bien positionner ma couture d’un angle à l’autre de la découpe du haut de la barre de renfort pour la bretelle.

Puis je replace la doublure de la barre de renfort, je fait un léger repli vers l’intérieur et je la pique sur les surplus de couture de la bretelle (en violet) :

1605-S25

Pour que ce soit net, il vaut mieux recouper un peu les coins des surplus de la bretelle.

On surpique toute la longueur de la bretelle et dans la continuité la couture de la barre de renfort (attention à ce que la doublure dessous ne bouge pas). Résultat de l’extérieur : mon bonnet est terminé :

1605-S26

Il n’y a plus qu’à faire le second, puis reprendre les instructions du Shelley sur leur montage sur la bande.

Si la bande est doublée, je l’utilise en double épaisseur bande + doublure. Si les deux épaisseurs glissent l’une sur l’autre, on peut au préalable les bâtir ensemble au point droit dans les marges de couture. Les surplus de l’assemblage bonnet et bande servent à piquer la gaine à armature, il ne faut donc pas recommencer le principe du montage en sandwich.

Bonne couture à tous, je reviens rapidement vous montrer le résultat porté !

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bonjour, quel formidable tutoriel.
    Merci pour ce partage

  2. Ah merci pour ce tuto !Ca me servira surement pour une prochaine version.

  3. Arilya on said:

    Coucou! Petit détail pour les non-initiées, la doublure s’appelle une charmeuse. C’est un chaîne et trame (donc tissé) qui ressemble au tulle (un tricot). Je pense que ça peut être pratique de le signaler pour acheter ensuite ses matières 😉
    J’ai vu que selon les marques on utilisait charmeuse ou tulle, mais l’effet n’est pas le même.. Si la charmeuse apporte du maintien, elle rigidifie aussi le modèle, alors que le tulle ne maintient pas autant la poitrine mais permet d’éviter trop de transparence.
    Courage pour la suite! Je finis de lire ton site!