Boylston virginal


J’ai remis le Boylston sur la table à ouvrage. En le travaillant, mon imagination est partie sur une tenue de mariage virginale, toute en blancheur et transparence, d‘où mon titre.

 

Comme je l’avais fait pour le Pin Up Classic, j’ai redessiné plus à mon goût la ligne sous le sein, pour qu’elle corresponde mieux à la forme de ma poitrine et des baleines retenues. Pour ça, je suis repartie des modifications que j’avais déjà apportées au Boylston pour le mettre à ma taille de bonnets.

Je reviendrai lors du sew-along sur ces ajustements de patron.

1604-Boylston dentelle 2

J’ai réalisé ce modèle en dentelle extensible, blanche et très transparente. Un peu trop pour des photos portées sur le blog 😉  Vous aurez donc une vue « à plat » du résultat :

1604-Boylston dentelle 3

1604-Boylston dentelle 5

La dentelle est entièrement doublée, d’un voile nylon sur l’avant, et de powernet pour la bande dorsale. Les conseils de Marie Poisson sur la doublure et la pose d’un tissu élastique par-dessus sont tombés à pic.

Vue de détail de la doublure intérieure :

1604-Boylston dentelle 4

 

Ce Boylston est le troisième de ma série. Voici les trois frères :

1604-3 Boylstons

Ils ont tous les trois été cousus à partir d’un kit « 3 soutien-gorge pour débuter », auquel je n’ai ajouté que du fil à coudre, un patron et… un peu de temps et du travail   😉

Il est possible de combiner les tissus et dentelles du kit différemment, ou d’y ajouter des coupons personnels pour des styles différents.

 

Alors, vous êtes inspiré(e)s pour venir nous rejoindre pour « coudre ensemble un soutien-gorge » et agrandir la fratrie des Boylston ?

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Maelle on said:

    Waouh je bave devant de telles réalisations les miennes font plutôt « bricolage « .
    Vivement le début du sew along, ca me donne très envie de tester ce boylston (J’ai acheté le patron du coup)

    • Bienvenue pour ce sew-along, on commence « pour de bon » dans moins d’une semaine !
      J’espère que ça t’aidera, n’hésite pas à partager les points sur lesquels tu ne serais pas satisfaite, des fois à plusieurs on trouve de nouvelles pistes 🙂

  2. Bravo, bravo et bravo pour ces trois soutien-gorges ! on verra pour vous rejoindre lorsque je serai un peu (beaucoup) plus aguerrie !

    • Bonjour et merci 🙂
      Ce n’est pas si difficile que ça en a l’air de coudre un soutien-gorge. J’ai donné mon palmarès en réponse à une autre question, si tu veux comparer ton expérience à la mienne.
      J’espère que le « coudre ensemble » et son pas à pas te convaincront d’essayer 🙂

  3. Béatrice on said:

    Il est très joli ! J’espère arriver à en faire d’aussi beaux bientôt… 🙂

    • Sans aucun doute 🙂
      Tu sais, j’ai mis dans ce blog tous les soutien-gorges que j’avais cousus. Tu peux remonter mes progrès pour voir : je n’ai pas énormément d’expérience, ce n’est pas si difficile d’arriver là.
      Et par ailleurs, j’ai touché une machine à coudre pour la première fois à Noël 2011, il y a quatre ans. La lingerie est complexe et compliquée, ça peut demander une vie pour la maîtriser, mais ce n’est pas si difficile pour avoir un premier résultat un peu satisfaisant !