Pin Up Classic revisité


Suite à mes essais de taille sur le soutien-gorge Classic de la collection Pin Up, j’ai décidé de repartir du bonnet F, en redessinant la courbe sous le sein. Objectif : réduire le bonnet en hauteur, mais l’élargir un peu en largeur.

Pas facile… Où enlever des cm ? Comment corriger la pièce du bonnet pour qu’elle corresponde ?

J’ai relevé la courbe sous le sein avec une règle souple. Et j’ai reporté cette courbe sur la pièce du soutien-gorge :

 

1603-Modif classic courbe

J’ai tenu compte des surplus de couture. Puis j’ai basculé la partie du côté pour conserver la même longueur de trait, mais faire aller le bonnet plus loin sous le bras.

1603-Modif classic entersein

En jaune l’ancienne courbe, en vert la nouvelle…Cette correction est assez sensible. Je pense que le volume de sein sera plus aplati et moins projeté en avant.

 

J’ai continué en modifiant également la pièce du bonnet dans la même zone, en me basant sur les repères de couture.

1603-Modif classic bonnet

Le bas du bonnet est à peine plus plat. Cette fois, la correction est minime.

 

 

J’ai aussi fait une pince dans la partie haute de la bande dos, car elle avait tendance à bailler sur mes deux modèles d’essai. C’est pratique pour ça, les photos portées sur le blog : je vois ce qui se passe dans mon dos J

Et je l’ai un peu rallongée pour être moins serrée. Le résultat correspond à une bascule de la liaison avec le devant :

1603-Modif classic bande

Cette bascule est dans la continuité de celle faite sur la partie avant, donc je pense que ça ne changera pas la forme globale.

Quelques millimètres par ci-par là, un ou deux centimètres ici… Et le soutien-gorge que j’ai réalisé sur ce patron modifié :

 

1603-Rose 2 1603-Rose 3

 

Pour apprendre quelque chose de nouveau, je l’ai réalisé en dentelle transparente, que j’ai doublée d’un voile nylon pour un peu d’opacité et plus de tenue.

Il y a quelques plis sur la bande, dus à une gestion un peu approximative de ma part de la dentelle. Je ne l’ai pas assez bâtie au voile de support, elle arrive à être plus grande que lui. C’est ce qui crée les plis, mais le soutien n’en est pas affecté.

Ca commence à venir, non ? J’ai une jolie bande dorsale qui reste en place, même si ma couleur de bretelle n’est pas la meilleure réussite sur ce projet :

1603-Rose 4

 

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Youpii Anna !! ça y est !! ce coup-ci c’est parfait!
    Maintenant que tu as un patron qui va bien, tu vas pouvoir faire autant d’options que tu veux…forme, matériaux, couleurs..

    • Oui, ça y est, je vais pouvoir me lâcher. Le pire, c’est que face à toutes les possibilités, je ne sais pas par quoi commencer ! 🙂
      J’ai bien envie d’essayer de reprendre ces modifications sur le Shelley, parce que son esthétique me plait plus, et les modèles que tu avais faits me donnaient plein d’idées. Tout particulièrement un où tu avais assorti plusieurs teintes de tissu sur les différentes pièces du bonnet.

      • Tu as fait le plus dur: trouver ta taille !! maintenant reporter les dimensions sur le « Shelley », avec un peu de soin et de logique, ça devrait pas être trop compliqué.

        Lorsque j’ai fini un modèle et qu’il va bien, je fait toutes les pièces du patron en carton rigide ( des panneaux de pub de pharmacie dont je récupère « l’affiche », c’est un carton pile-poil pour faire les patrons), ça va très vite pour dupliquer, il suffit de tracer autour avec un crayon, et pour modifier c’est aussi très pratique.

        Et puis maintenant, tu peux faire les culottes qui vont avec tes soutien-gorges… 🙂

        • J’ai acheté de la mousse de bricolage, le genre pour scrapbooking. Je ne pense pas que ça colle pour faire des bonnets, mais elle est nettement moins chère que la mousse dédiée à cet usage, et je pensais m’en servir pour faire des essais de modifications des bonnets afin de vérifier que tout tombe bien. Je garde ton idée de vérification du bonnet en carton bien plat posé sur la table.
          Je ferai ce genre de « sauvegarde durable » de mon patron de base dès que j’aurais bien affiné. Finalement, en zoomant sur les photos je me suis rendue compte que le pont était un peu étroit. Perfectionnisme ?
          Pour les culottes, c’est en projet. J’ai acheté le patron d’étoffe malicieuse, je vais en profiter pour l’essayer.

  2. Je viens de lire des échanges de commentaires avec Joël; tu es très perfectionniste ! Ce soutif semble t’aller comme un gant. C’est super tu as réussi à dompter le sujet! Un grand BRAVO.

    • Je ne suis pas franchement perfectionniste de nature, plutôt touche-à-tout. Mais depuis que j’ai commencé à goûter à une lingerie adaptée (surtout après des années à porter n’importe quoi faute de savoir reconnaître les signes), je ne pense pas pouvoir m’arrêter avant d’avoir un tiroir de dessous bien rempli !

  3. Franchement je suis épatée. Quel beau boulot ! Bravo Anna, tu peux être fière de toi, il te va magnifique ce soutif !

    • Merci beaucoup ! C’est en effet mon modèle le plus abouti. Mais je continue les recherches, pour disposer de plusieurs bases de patrons adaptées à ma morphologie. Et je vais pouvoir me faire plaisir en déclinant celui-ci dans d’autres couleurs 🙂