De la taille des bonnets…


Disposant d’un patron de soutien-gorge multi-taille, j’ai décidé de faire des essais sur la bonne taille des bonnets.

Pour mon essai du patron Pin-Up Classic, j’avais calculé que mes mesures m’amenaient à un bonnet E selon les méthodes préconisées par la créatrice du patron. Mais mon premier essai du Shelley de la même marque, m’avait donné comme un sentiment d’étroitesse en taille E

 

Sur cet essai du Shelley, on voit que le côté tiraille (je tiens à préciser que j’ai moi-même gradé ce bonnet, n’ayant à ce moment-là que le patron en bonnet C et D, j’ai peut-être mal dessiné la pièce…) :

1602-Shelley 3-4 sans armature

1602-Shelley 3-4 - annotéD’un autre côté, après mes essais sur le Classic, mon coup d’œil commence à s’affiner, et je vois désormais que sous le bonnet, il y a une petite zone de tissu non remplie par le sein.

Si, si, juste là =>

 

Vous la voyez aussi, à présent ?

 

Mais revenons à mes essais… Je me suis mise en tête de coudre tous les bonnets de E à H du Pin Up Classic. Que les bonnets, hein, pas les soutien-gorges. Mme Johnson explique dans un de ses livres que c’est une méthode qu’elle utilise couramment pour la création sur mesure. Elle essaie le bonnet sur la poitrine, retient le plus adapté et coud le modèle.

Elle précise quand même qu’essayer un bonnet tout seul revient un peu à vouloir englober de la gelée à l’anglaise dans un sac, mais je ne me suis pas arrêtée à ça.

Red Cherry Gelatin Dessert Homemade on cakestand

Vous reprendrez bien un peu de dessert ?

 

J’ai décalqué et cousu 4 bonnets différents. Deux pièces et une couture pour chacun, 25 centimètres de tissu… Pas la mer à boire non plus, il faut juste éviter de se mélanger :

1603-Multi bonnets découp

1603-4 bonnets

Les 4 bonnets sont sur la même taille de bande (ici 38E – 38F – 38G – 38H) pour avoir une progression régulière. Les lignes de couture ont été repérées par une couture au point droit et les tailles marquées au feutre indélébile.

Les essais ont été plus… folkloriques. C’est vrai que c’est pas facile. Il faudrait 4 mains (Mme Johson utilise celles de la cliente pour tenir le bonnet pendant qu’elle le positionne). J’ai fait quelques contorsions devant le miroir dans un genre que j’avais déjà pratiqué :

1602-Essai bonnet

 

J’en ai déduit :

  • Que le bonnet E ne permettait pas d’englober tout le sein, surtout dans le sens de la largeur.
  • Que le bonnet F était plutôt pal mal.
  • Que le bonnet G était bien confortable, mais avec beaucoup de tissu en trop dessous
  • Que le bonnet H ne présentait aucun intérêt : il y avait du tissu en trop partout.

 

Du coup, j’ai cousu un bonnet F sans modification. http://www.lesdessousdanna.fr/2016/03/05/avis-patron-pin-up-classic-beverly-johnson/

1603-SG classic profil

Le résultat est pas mal, mais on retrouve les défauts que j’avais sur le Shelley : ça tire un peu sur le côté, et il y a trop d’espace libre sur le dessous. Ca se voit encore mieux de face :

1603-SG classic avec baleine et creux

 

Autre conclusion au passage : les armatures ne me vont pas du tout. J’ai essayé plusieurs modèles, mais toutes ont ce genre de forme :

courbe

Alors que mes seins sont plutôt du genre :

ovale

J’ai besoin d’un zone plate sur le dessous du sein. Et en haut, il faudrait qu’elle soit plus large et moins haute haut que la baleine standard… Ce ne se voit pas sur les photos, mais systématiquement l’extrémité des baleines écrase le sein sous le bras, c’est inconfortable voire douloureux.

Il me faut des baleines adaptées, les recherches continuent.

Revenons à mes essais. Les plis en haut du bonnet F crient qu’il est trop grand, mais je me suis obstinée. J’ai donc fait un soutien-gorge en bonnet G.

C’est trop grand, donc j’agrandis, vous ne voyez pas la logique ? Il n’y en a pas : je voulais juste être sûre que je ne ferais pas mieux de partir d’un G. Chose fait, je suis désormais sûre, le G ne me va pas.

Voici le Classic porté en bonnet G :

1602-38G front

1602-38G côté

Trop grand !

On voit parfaitement qu’il est trop large dessous, et aussi qu’il y a du tissu en trop en haut, aussi bien entre les seins que sur le côté.

Par contre, l’entre-sein arrive mieux au contact de la poitrine (alors que sur le F, il ne collait pas tout à fait, signe que le bonnet est trop petit).

Si je repositionne le tissu là où il devrait être, j’obtiens ça :

1602-38G plaqué

Pas si éloigné en largeur, mais vraiment beaucoup de tissu en trop dessous. Je raye l’idée d’utiliser un bonnet G.

 

Par contre, j’ai monté les élastiques en invisible, j’aime bien le look « tout tissu » que ça donne à la partie haute du soutien-gorge. Ca, je le referai.

 

Prochaine étape : repartir du bonnet F, en redessinant la courbe sous le sein. Objectifs :

– réduire le bonnet en hauteur pour qu’il colle au sein sous celui-ci,

– l’élargir un peu  pour qu’il aille plus loin sous les bras.

 

En conclusion : un soutien-gorge, ce n’est pas si difficile à coudre qu’on le croirait. Mais c’est compliqué à ajuster, et le premier (ou les premiers) essais sont souvent jolis mais décevants une fois portés. Il faut juste un peu persévérer.

sprigs_blue

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bravo pour tous ces essais, quelle persévérance ! Je vais bientôt me lancer, reste à choisir le bon patron maintenant, et ensuite la bonne taille…

    • Après les Pin Up, je me suis attaquée au Boylston de Orange Lingerie. J’en profite pour faire plein de photos pour illustrer un pas à pas, j’espère que plein de couturiers / couturières oseront aussi sauter le pas 🙂

  2. Quel persévérance! C’est impressionnant et c’est toujours un plaisir de découvrir tes articles.

    • Merci 🙂
      Je continue, je continue… mais comme beaucoup de blogueuses, je bloque sur la partie « le bon moment pour prendre des photos » 😉

  3. Hello! Et si tu essayais une armature une ou deux tailles au dessus que tu recoupes en hauteur avec une pince? J’avais vu qu’on pouvait refaire le bout arrondi avec le pistolet à colle pour éviter que ça perce. Il faudrait que tu redessines aussi l’arrondi de ta bande, mais ça devrait le faire.

    • Pour les baleines, j’ai essayé une autre forme (des shorts au lieu de regular).. ça semble intéressant. Je prépare un post sur le sujet, mais j’ai un souci pour faire les photos : il me faut un moment calme avec une lumière correcte, pas gagné 😉
      Recouper les baleines, j’ai vu que ça pouvait se faire, mais je ne me suis pas encore lancée. J’y viendrai peut-être si je trouvais vraiment une forme adaptée. En fait, la plupart des baleines sont « piquantes », c’est-à-dire qu’elles viennent se planter dans la chair… Recouper serait peut-être la solution, mais j’ai aussi peur de les rendre encore plus blessante. Ca me freine :-/