Création d’un soutien gorge (13) : ajustement deuxième version


Mon deuxième prototype présentait beaucoup de défaut, mais une base de travail qui me semblait intéressante.

J’ai donc décidé de bricoler directement le prototype pour valider les modifications à apporter au patron.

 

La difficulté sera d’équilibrer la réduction de taille de la pièce du haut bonnet et le déplacement de la pince, les deux jouant sur la même zone.

 

J’ai commencé par coudre la pince qui paraissait nécessaire pour réduire le haut bonnet. J’ai choisi de la faire moins profonde que ce que j’avais épinglé, comptant sur le déplacement de la pince pour mieux répartir le tissu :

1602-Coudre pince

Puis j’ai coupé la bretelle là où elle était pour la repositionner là où elle me semblait devoir aller :

1602-Découpe bretelle

1602-Bretelle repositionnée

 

 

Ceci fait, j’ai essayé ce deuxième prototype pour voir ce que ça donnait :

1602-Test SG blanc retaillé

Loin d’être au point, d’autant que les bouts de sein restent mal placés, mais cela m’a permis de confirmer les corrections à apporter. Je reste sur une pince modérée, et un déplacement de 5 cm des bretelles.

Pour m’éviter un prototype complet, j’ai uniquement découpé et cousu un bonnet, que j’ai essayé sur un sein :

1602-Essai bonnet

J’ai pris cette idée chez Mme Berverly Johnson, qui explique que c’est ainsi qu’elle pratique pour essayer plusieurs tailles de bonnet à ses clientes lors de la confection sur-mesure.

Evidemment, toute seule, ça m’a demandé des contorsions devant le miroir. Mais je pense avoir mieux repéré les courbes à améliorer qu’avec un soutien-gorge monté.

 

En théorie, cela permet de vérifier l’adaptation du bonnet à chaque sein séparément et de traiter les dissymétries. Mon travail n’est pas assez précis et mon œil pas assez exercé pour que j’en sois là.

 

Au passage, j’en ai profité pour vérifier comme elle l’indiquait le « pont », c’est-à-dire la partie centrale. J’ai découpé la pièce sans marges de couture dans un carton fin, et je l’ai positionné entre mes seins, en soutenant ceux-ci. Dans l’idéal, il faudrait 3 bras. Et je n’ai pas pris de photo seins nus 😉

 

Ce qui est intéressant, c’est que j’ai ainsi pu voir que le pont était trop large. Pas de beaucoup, quelques millimètres à peine, mais ça compte vite sur une pièce de 2 cm. Il empiétait sur les seins uniquement dans la partie haute. En bas, c’était plutôt un élargissement qui était nécessaire.

J’ai donc redessiné le pont pour l’adapter à la forme des seins, puis remis les marges de couture sur ma nouvelle pièce de patron :

1602-Modif pont

 

Voilà, tout ceci étant corrigé, il ne me reste plus qu’à… refaire un prototype. Pour varier les plaisirs, je suis partie dans un satin non extensible bleu, coupé dans le biais :

1602-Prototype bleu

 

La suite au prochain épisode. Y a-t-il des points que vous voudriez que je détaille un peu plus, en couture ou en dessin de patron ?

sprigs_lavender2

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *