Création d’un soutien-gorge (1) : Dessin d’un patron sur mesures


Aujourd’hui, première tentative de création d’un patron de soutien-gorge à mes mesures, en plusieurs épisodes.

Commençons par le dessin du patron. Je ne vous donnerai pas les calculs utilisés, car j’ai suivi ligne par ligne les consignes du livre « Esmod – Devenir modéliste – la lingerie » dont je vous ai parlé ici. Recopier ces consignes serait du pur plagiat : pas beau !

 

Ceci posé, voici les dessous de mon travail de patronage en trois soirées d’environ 2 heures chacune :

 

1 – d’abord, dessiner un patron de buste de base :

J’ai pris mes mesures, et je les ai reportées sur le papier pour créer un patron de buste :

160115-Buste de base

 

Il y a diverses écoles et méthodes. Pour cette fois, l’ai retenue celle d’Esmod car ça me paraissait plus simple pour ensuite appliquer leurs consignes : chaque point est désigné par une lettre.

Mais je n’ai pas assez d’expérience pour dire si cette méthode est plus ou moins facile ou précise que d’autres.

 

 

2- le report de ce patron sur un tissu (ici un vieux drap tâché) pour contrôler le résultat sur moi. J’ai utilisé une roulette et du papier-copie bleu pour le report :

160117-Report du buste de base

Et le résultat de l’essayage :

1601-toile 1 1601-Toile 2

(pour une fois que je suis habillée sur ce blog, il y a des tâches… barff)

J’ai décidé d’accentuer un peu la pince de taille, il y a trop de mou devant sous la poitrine.

 

Il y aurait d’autres points à reprendre pour un bon moulage du buste. Déjà, j’ai le dos un peu vouté, l’encolure dos rebique. Le livre Esmod indique que c’est une conformation fréquente avec une forte poitrine… Je porte mon âge !

Bref, recentrons le sujet. J’ai laissé de côté les autres modifications, car j’ai considéré que le moulage du buste était suffisamment approchant pour ce qui m’intéresse : la zone poitrine. Et j’espère bien perdre encore un peu de poids dans les mois à venir, donc ce moulage du buste ne devrait avoir qu’une vie limitée.

Pardon, vous êtes là pour m’entendre parler de mes rondeurs, pas de mes bourrelets  😉

Recentrons, recentrons !

 

 

3- le dessin du soutien-gorge sur le buste de base :

J’ai commencé par re-prendre mes mesures, spécifiques pour la lingerie (tour du sein, hauteur du sein, largeur entre les seins…).

J’ai décalqué mon patron de buste de base, et sur ce schéma j’ai utilisé les mesures « lingerie » pour le premier dessin des pièces du soutien-gorge.

 

160119-Début patron SG

Ce dessin est franchement technique. Mais en lisant et appliquant une à une chaque ligne des consignes ESMOD, je m’en suis bien sortie :

160115-Instruction ESMOD

 

La suite à demain…

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *