Livre ESMOD-Editions « Devenir modéliste : La lingerie féminine »


Dans ma quête d’informations sur la création des dessous sur mesure, j’ai acheté le livre « Devenir modéliste : la lingerie féminine », aux éditions ESMOD-EDITIONS.

Il est simultanément en anglais et en français. C’est une bonne nouvelle, me direz-vous. Mais sur 190 pages, tous les textes sont doublés : une fois en français, une fois en anglais… ça fait de l’épaisseur inutilisée.

 

Le livre commence par quelques aspects généraux (histoire de la lingerie, lexique, fournitures, …). Le dessin du corsage de base est rappelé, il sert ensuite de point de départ pour le dessin des patrons de soutien-gorge.

Un chapitre est consacré aux soutien-gorges : formes de poitrine, mesures, correspondance des tailles standard, dessin de base et variantes… Un autre aux slips, avec notamment une base de culotte, le dessin du string, du shorty et du porte-jarretelle. Enfin, des passages sont dédiés aux bodies et aux bustiers et corsets, avec un dessin de base pour chacun.

 

Le gros du livre est consacré aux schémas de patrons et aux formules mathématiques pour les dessiner. Extrait :

160115-Instruction ESMOD

Le style : très technique, quasiment aride. Illustré de quelques photos et de croquis dans le genre de celui de couverture pour faire joli, et aider à repérer visuellement le style de la pièce dont on parle.

 

Donc plutôt à éviter pour les débutants en patronage, sauf à être hyper motivé et à avoir aimé les cours de géométrie à l’école   🙂

160120-Tableau noir géométrie

 

 

Autre point de vigilance : aucune explication sur la transformation du dessin en patron qu’on peut coudre. A ma première tentative de culotte, j’ai bêtement construit mon modèle d’essai à partir de mes mesures, selon les schémas préconisés.

J’ai bien eu un doute, ça paraissait grand… Evidemment, ça l’était : je n’avais pas pensé à tenir compte de l’élasticité du tissu pour adapter les mesures ! Et après relecture, ce point est expliqué dans un autre chapitre, perdu au milieu de l’introduction.

 

Résultat : une culotte pile à mes mesures, mais où je pourrais rentrer deux fois, et qui me descend sur les genoux au bout de trois pas… Inutile d’insister, vous n’aurez pas de photo.

Les mésaventures d’Anna, ou comment apprendre de ses erreurs.

 

LECON N°1 : l’élasticité, toujours l’élasticité !

 

Je vous rassure, mon deuxième essai était déjà beaucoup mieux, après avoir réduit toutes les dimensions de 10 % dans le sens de l’élasticité.

Pourquoi 10 % me direz-vous ? Au pif ! Et comme la chance était avec moi, ça a plutôt bien marché :

IMG_0241            1601-Culotte bleue dos

Donc ce livre est vraiment abrupt d’accès pour un débutant, mais je vais persévérer car c’est une vraie mine. A partir d’un patron de base, il résume les adaptations à apporter pour obtenir plusieurs types de soutien-gorge, jusqu’au corset. Egalement un patron-type de culotte, avec plusieurs adaptations dont un modèle gainant.

Exactement ce qu’il me faut pour arriver à la lingerie sur-mesure !

 

Et vous, vous aimez les mathématiques ? Ou vous préférez avancer à l’inspiration, guidés par le son du vent ?

 

sprigs_purple

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *